serrurier evry

Evry

Evry est une vaste et attrayante ville du Nord-est du département de l’Essonne, dans la région Île-de-France, à environ 26 kilomètres au sud-est de l’agglomération parisienne. Elle bénéficie d’une position agréable entre les luxuriantes régions naturelles du Gâtinais, du Hurepoix et de la Brie française.

EvryElle se trouve à 75 mètres d’altitude et elle est parcourue par le fleuve de la Seine et le Ruisseau des Hauldres. Avec une superficie de 8,58 km², elle est limitrophe avec les communes de Courcouronnes à l’ouest, Soisy-sur-Seine au nord-est, Ris-Orangis au nord et au nord-ouest, Corbeil-Essonnes au sud et au sud-est, Etiolles à l’est et Lisses au sud-ouest.

Cette commune française est habitée par 52 651 évryens, soit une densité de 6 339 habitants par km², selon le dernier recensement. Elle est constituée d’une population jeune, avec une moyenne d’âge de 29 ans. Sur le plan administratif, elle est le chef-lieu du département de l’Essonne, mais aussi de l’arrondissement et du canton. Elle tient une place importante dans le département puisqu’elle accueille le siège de la communauté du doyenné, du diocèse de Corbeil-Essonnes et d’agglomération Centre Essonne.

Un agréable cadre de vie

La commune profite de sa proximité avec une nature abondante, ce qui lui permet de disposer d’un magnifique cadre de vie. Elle est soumise à un climat océanique marqué par un été tempéré et un grand ensoleillement presque toute l’année (299 jours par an en 2015). Composée de 220 hectares de végétations, elle est considérée comme une des villes les plus verdoyantes de l’Hexagone. Elle possède un grand nombre de jardins, de parcs et de balcons fleuris. Grâce à son patrimoine naturel bien entretenu, elle a obtenu les 2ème et 3ème Fleurs au Concours des villes et villages fleuris.

De multiples attraits

Captivante et dynamique, elle compte des attraits diversifiés pour séduire les touristes, mais également les familles qui sont à la recherche d’un nouveau lieu de vie. Elle est réputée pour ses monuments qui démontrent un important « cosmopolitisme religieux », parmi lesquels la Cathédrale de la Résurrection, la Mosquée, la Pagode et la Synagogue. Elle est marquée par les bords de la Seine qui sont un lieu de balade, de détente, de pique-nique et de fêtes. À cet endroit se déroulent entre autres la fête nationale, la fête des sports et la fête du patrimoine. La ville est appréciée encore plus pour ses espaces verts, à savoir le Parc Pompidou, le Parc Bataille et le Parc des Tourelles.

Une grande accessibilité

Cette ville est desservie par des bus, des cars et des trains de RER et de Transilien. Les réseaux de bus en activité sont TICE, Albatrans, Noctilien et Sénart Bus. Les gares qui sont présentes sont celles  de Val de Seine, de Courcouronnes-Centres et le Bras de Fer. L’agglomération est parcourue par la ligne D du RER.

Les principaux quartiers

La ville compte aujourd’hui quatorze quartiers dont le plus vieux est le Petit-Bourg. On trouve entre la route nationale 7 et le fleuve de la Seine le Champtier du Coq à l’ouest de l’ancien village, Grand-Bourg et Champs-Élysées au nord, Aguado, le Parc aux Lièvres, le Mousseau et le Bras de Fer au sud. Le nouveau centre-ville, Bois Sauvage, Bois Guillaume, les Pyramides, les Aunettes et les Epinettes s’étendent, du nord au sud, à l’ouest de la route nationale. À chaque quartier son charme particulier !

Le Petit-Bourg : le côté authentique de la ville

De par son cachet atypique, le quartier historique de Petit-Bourg ou Village est une attraction touristique à part entière. Il enchante les familles qui sont en quête d’un endroit paisible et verdoyant pour fonder leur habitat.

Il est ponctué par l’ancienne jardinerie Delbard, les ruines de châteaux, les vieilles bâtisses, le lavoir de 1850 et le « bonhomme en pierre ». Il offre une belle promenade à travers la ruelle des jardins, la rue Emmanuelle Plastré, la rue du Puits Jamet, la place des Armes et la rue de Seine.

L’urbanisme

En avril 1969, elle a vu le jour grâce à la création de la Ville Nouvelle. En 1971, sa préfecture a été inaugurée par le Président de la République Georges Pompidou. En 1972, les premiers habitants sont venus installer dans les quartiers Parc aux Lièvres et Champtier du Coq. Au cours des années suivantes, de nouveaux quartiers ont été fondés dans la commune.

Des améliorations ont été apportées, à savoir la construction de l’Agora et du centre commercial en mars 1975, des stations SNCF des quartiers Bras de Fer et Evry Courcouronnes en décembre 1975, de l’Université en 1991.

Pour maintenir voire améliorer la qualité de vie dans la ville, des projets de renouvellement et de rénovation ont été effectué et sont en cours dans ses différents secteurs comme le Sud, le Parc aux Lièvres, Bois Sauvage et les Pyramides.

Les projets de développement urbain sont renforcés dans le centre-ville ou le quartier de l’Hôtel de Ville avec la construction de 1 500 logements et commerces.

Une ville durable

Pour garder sa verdure et protéger son riche patrimoine naturel, la ville mène un projet pour l’engager dans un effort de développement durable. Elle vise à sensibiliser et responsabiliser chaque habitant, grâce à un nombre d’actions qui concernent l’environnement, le social et l’économie.

Parmi ces actions, on peut citer l’utilisation de produits naturels pour l’entretien du patrimoine vert de la commune, l’insertion du bio dans les cantines municipales, l’aménagement des pistes cyclables et des espaces pour le skate, etc.

Les types d’architecture

Ex-Nouvelle Ville, Evry était considérée comme un laboratoire d’urbanisme ce qui explique la présence d’une architecture plutôt insolite et variée. L’aménagement de ses quartiers est étonnant, avec la grande variété de types de maisons dans l’Aunettes, les chemins piétonniers dans Épinettes et Champtier du Coq, l’urbanisme sur dalle dans Pyramides et Parc aux Lièvres ou encore la création démesurée du nouveau centre-ville aux alentours de la Place des Droits de l’Homme et du Citoyen.

La commune poursuit son développement urbain dynamique et cela est marqué par l’inauguration de multiples nouveaux bâtiments chaque année. En fonction des quartiers, on peut trouver de hauts immeubles d’habitation modernes, de vieux bâtiments entassés les uns aux autres et des constructions surprenantes comme le Temple Maçonnique.