serrurier evry

Le lexique des serruriers

Bec de cane, bouterolle, clenche, foncet, fouillot… tant de mots inhabituels qui s’introduisent dans les rubriques-conseils lorsqu’on consulte un site ou un magazine pour trouver des solutions pratiques à nos petits problèmes de système de fermeture. Quelques explications s’imposent !

Quelques vocabulaires à connaître

Le « bec de cane » n’est autre que le demi-tour. Il se place sur le pêne dormant et assure le verrouillage d’une porte. Il est mobilisé par une béquille ou un bouton.

lexique serrurierLa « bouterolle » est une partie cylindrique qui soutient la tige d’une clé, alors que la « clenche » est le mot pour désigner autrement la poignée. A l’origine, le mot était klinka et se traduisait par un levier mobile présent autour du loquet d’une porte.

Le « foncet », constitué en acier, est un élément servant à fermer un verrou. Il supporte le cylindre extérieur. Le « fouillot », quant à lui, est une pièce métallique comportant un trou en carré femelle qui rend possible l’introduction du carré d’un bouton ou d’une béquille. Ses dimensions dépendent de la forme du mécanisme de fermeture. Pour les horizontales, il peut mesurer 6 à 7 millimètres et peut aller jusqu’à 8 millimètres pour un vertical.

Le terme « gâche » désigne la partie femelle qui réceptionne le demi-tour d’un dispositif de verrouillage. C’est un élément indispensable qui assure la solidité de tout le matériel.

Qu’en est-il des « gorges » ? Ce sont des pièces en métal dressées sur un palier à axe vertical et qui s’élèvent avec le déplacement du pêne. Le « loquet » ou également pêne n’est autre que la tige mobile qui verrouille la porte.

Pour ceux qui souhaitent connaître ce qu’est une « mortaise » est que pour les serrures encastrées dans les portes, c’est le creux qui l’accueille. Pour finir, une « têtière » est une pièce métallique qui sert à fixer le coffre du verrou

Zoom sur quelques expressions

Porte claquée ? Qu’est ce que cela signifie ? Une porte est dite claquée lorsqu’elle est verrouillée de l’extérieur alors que les clés sont restées accrochées à l’intérieur. Habituellement, le problème peut être réglé en utilisant une radio pour ouvrir la porte.

Quand dit-on qu’une porte est bloquée ? Une porte est bloquée quand elle ne permet plus aux propriétaires d’une maison d’aller et venir à leur guise. Un blocage peut découler de plusieurs causes, dont un problème mécanique tel qu’un dysfonctionnement du cylindre ou une défaillance suite à une effraction. Pour résoudre un souci de cylindre, il est nécessaire de disposer de quelques connaissances en bricolage. D’abord pour débloquer la porte, il faut démonter entièrement tout le système de fermeture et une fois entré à l’intérieur, il faut rassembler les pièces et remplacer celles qui sont endommagées. Si vous ne savez pas comment vous y prendre, contactez un serrurier.

Par ailleurs, une porte gonflée par l’humidité peut également se bloquer. Pour y remédier, détectez la zone gonflée et rabotez-la légèrement. Si malgré l’application de cette astuce vous avez des difficultés à débloquer votre porte, consultez un spécialiste au risque de l’endommager considérablement et de compromettre la sécurité de votre habitation.