serrurier evry

Le Tourisme

Évry possède de nombreux atouts, des places culturelles, des monuments imprégnés d’histoire et de somptueux parcs. Ville culturelle, d’histoire et de découverte, elle fait partie des destinations touristiques de l’Essonne et de la région Île-de-France en raison de ses multiples attraits.

La cathédrale de la Résurrection

La cathédrale de la résurrection est un monument qui a le mérite d’être cité parmi les plus impressionnants d’Évry, non pas par ses dimensions, mais par son architecture. Marrio Botta, l’architecte ayant dessiné ses plans a bien été inspiré. Il a choisi un aspect cylindrique, un sommet coupé par un plan oblique. Construite en brique, la bâtisse s’harmonise parfaitement avec le décor urbain de la ville.

tourisme evryLes 24 tilleuls qui trônent sur son toit offrent un spectacle particulier. Pour laisser pénétrer la lumière, l’architecte l’a pourvue de deux grandes verrières modulables en arc. L’intérieur n’est pas en reste par rapport à la fascinante façade extérieure. Gérard Garouste a fait en sorte que la partie souterraine soit aussi somptueuse, notamment en l’ornant de ses ouvrages, dont la croix, le tabernacle et la statue de la Vierge.

Pour la petite histoire, la première pierre de la cathédrale de la résurrection fut posée en 1991 durant les festivités de Pâques. Progressivement, l’édifice prit forme. Les fondations furent d’abord érigées, suivies de l’armature constituée de deux cylindres en béton. En 1994, les habitants d’Évry pouvaient déjà entendre sonner ses cloches et admirer ses majestueux tilleuls.

Le premier culte de la cathédrale s’est déroulé le 11 avril 1995, à l’occasion des Pâques. Le pape Jean-Paul l’a honoré de sa visite le 22 août 1997. Elle est nommée « Patrimoine du XXe siècle » en novembre 2011.

Les Parcs d’Évry

L’agglomération Évry-Centre-Essonne comprend de nombreux parcs, répartis dans ses différentes communes. Les fêtes annuelles célébrant la venue de l’été tous les mois de juin y sont organisées.

Le parc des coquibus, le parc des tourelles, le parc Bataille, le parc Henri Fabre, le parc des Loges et le parc Pompidou ont gagné en renommée grâce à ces festivités.

Pour préserver le patrimoine naturel d’Évry, les architectes de la ville nouvelle ont opté pour un urbanisme aéré. En somme, elle est constituée de 220 hectares de verdure, ce qui lui a permis d’accéder au statut de ville verte.

Par ailleurs, les riverains bénéficient chacun de 25 m² d’espace vert. La commune a l’avantage d’être arrosée par la Seine, ce qui lui confère une végétation luxuriante.

Parmi les parcs les plus célèbres figure celui qui se trouve au bord de la Seine menant à la forêt de Sénart. Il en est de même pour le parc de Saint-Eutrope et le parc de la Garenne, constitués de pistes cyclables et d’aires de jeux pour enfants.

La fameuse dame du lac

Outre les paysages naturels, les parcs d’Évry disposent d’autres qualités. Dans les limites de Courcouronnes par exemple, les visiteurs peuvent apercevoir la « dame du Lac », une sculpture monumentale qui fait office de rocher d’escalade. Même si l’accès est interdit, elle suscite l’intérêt des passionnés de freerun et de parkour du monde entier.

L’auteur de l’œuvre d’art se nomme Pierre Székely, un sculpteur hongrois choisi par le secrétaire d’État à la Jeunesse et aux Sports. Il achève le chef-d’œuvre en 1975 et offre à la France le premier mur d’escalade de ce type.

Le théâtre de l’Agora

Le théâtre de l’Agora accueille des ateliers, des rencontres, des conférences, des spectacles, des stages de pratique théâtrale scolaire et des expositions diverses. Il comprend de nombreux espaces de travail et d’exposition, un grand restaurant, une petite salle pouvant accueillir 240 places et une grande salle de 654 places.

Facile d’accès, il se trouve à proximité de la station de RER Évry Courcouronnes et est intégré au vaste complexe de l’Agora regroupant une salle de cinéma, des piscines, une patinoire, le centre commercial Évry 2 et autres infrastructures dédiées aux sports et aux loisirs.

Des édifices majestueux

La place des Droits de l’Homme rassemble la cathédrale de la résurrection, l’université, l’Hôtel de Ville d’Évry, la Chambre de commerce et d’industrie. Elle est constituée d’un mélange de différentes formes architecturales et de matières, ce qui lui permet d’offrir un décor moderne et diversifié.

Comme chacun des édifices présents sur la place, la Chambre de commerce et d’industrie de l’Essonne se distingue par ses formes. Elle est composée de « chapiteaux-boulons », ce qui fait sa particularité et est dotée de verrières circulaires. Elle comprend 10 000 m2 de bureaux et de salles de réunion. L’immeuble a été investi par la Chambre de commerce et d’industrie de l’Essonne vers l’année 1990.

La préfecture d’Évry mérite également d’être mentionnée en tant que lieu touristique, car elle fait la particularité de la commune. C’est une construction établie dans des dimensions rectangulaires, témoignant du talent d’architecte de Lagneau.